Publié le

Une semaine catalane : Blanes

Cela faisait longtemps que je n’étais pas venue écrire un article portant sur l’un de mes voyages. Et pourtant, ces articles font partie de mes préférés puisqu’ils racontent toujours une expérience – étrangère ou non – et je peux y faire découvrir mes photos.

Je suis partie en voiture vers 1 heure du matin et je suis arrivée à destination à 10 heures 30. Le trajet est long, mais si vous partez avec plusieurs conducteurs, vous pouvez vous relayer.

J’avais découvert la Catalogne quand j’étais enfant, à Taragone précisément et je n’y étais pas retournée depuis.

Blanes fait partie de la région de la Gérone, au sud de la Costa Brava. J’ai trouvé que c’était une ville idéale pour profiter du soleil et de la mer. Il y a certes la plage à 10 mètres du centre-ville mais il y a surtout une multitude de petites criques qui bordent le littoral et que je vous invite à découvrir si vous allez dans la région.

A visiter :

  • Aux alentours, j’ai pu visiter le jardin botanique Pinya de Rosa dédié aux cactus du monde entier. La ballade vaut le coup, et surtout un parking est gratuit et permet d’y laisser sa voiture pour aller se baigner dans la crique de San Francesq après la visite.
  • Les criques : San Francesq, San Cristina, la platja d’Aro toutes plus belles les unes que les autres
  • Le festival du feux d’artifice qui a lieu chaque année à Blanes au mois de juillet pendant une semaine et qui met en compétition les meilleurs pyrotechniciens, un feu d’artifice chaque soir sur le bord de mer

Concernant le logement, j’ai séjourné dans un appartement loué sur Abritel, mais au vu du monde présent dans la ville pour le Festival des feux d’artifice qui s’y est déroulé du 22 au 26 juillet, je vous conseille de réserver bien avant le début de la haute saison.

Allez, je vous laisse avec les photos !

Publié le

48 heures en Normandie

Ces derniers mois j’ai eu l’opportunité de passer plusieurs jours de suite en Normandie’, l’occasion pour moi de me dépayser (au revoir pollution parisienne et bonjour le vert) et surtout de voir la mer… Je ne me lasserai jamais de la voir, aller et venir, de marcher pieds nus dans le sable et ce même sous les gouttes de pluie. La ville de Deauville est connue internationalement mais c’est oublier les petites villes qui l’entourent comme Villers s/mer par exemple, qui est moins fréquentée. J’ai eu besoin de ce bol d’air récemment, et je ne me lasse pas de prendre ces planches en photo.