Publié le

Le sac MOSO : Un purificateur d’air naturel

The MOSO bag – a natural air cleaner

Moso, késako ? Moso, What’s it all about?

Je n’en avais pas encore entendu parler lorsque j’ai découvert le site de la Boutique Moso, un eshop fondé par deux garçons, Jean-Baptiste et Arnaud avec pour objectif de promouvoir le made in France et l’artisanat.

Originaire d’Asie, le MOSO (ou charbon de bambou) est une plante qui repousse lorsqu’elle est coupée, ce qui en fait une ressource renouvelable.

I had never heard of it, and then I came across the website La boutique moso, an e-shop created by two men, Jean-Baptiste and Arnaud, with the goal of promoting the « made in France » and local craftsmanship.

Originaly from Asia, the MOSO (or bamboo charcoal) is a plant which grows back when cut, making it a renewable resource.

La boutique MOSO propose ses propres produits à base de MOSO (oui, vous l’avez deviné) : Le Sac MOSO.

Création très originale, il s’agit d’un sac en lin contenant du charbon de bambou MOSO. C’est un purificateur d’air complètement naturel qui se regénère grâce au soleil une fois par mois. Sans additifs, il absorbera les odeurs de manière naturelle ainsi que les excès d’humidité et sera recyclable à la fin de sa vie (deux ans après l’achat !).

The MOSO webshop offers its own products made from MOSO (yes, you guessed it) : the MOSO bag.

A very original creation, it’s a linen bag containing MOSO bamboo charcoal. It’s a completely natural air cleaner, which one can regenerate once a month using only the sun. Without additives, it will naturally absorb smells and moisture excesses, and will be recyclable once its life cycle is complete (2 years after purchase !).

Ce que j’aime dans ce produit :

  • Disponible en plusieurs tailles
  • Un prix abordable (7 € les 75g pour deux ans d’utilisation)

Things I like about this product :

  • Available in different sizes
  • Affordable price (7€ for 75g, for 2 years of service)

Moi qui tente d’aérer régulièrement ma maison, de faire circuler l’air (pas évident quand aucun courant d’air n’est possible), je trouve l’idée séduisante.

Frigo, voiture, chaussures, tous les endroits sont possibles. Laissez-vous tenter !

For someone like me who’s always trying to ventilate my home, have the air circulate (quite tricky when no draught is possible), I find the concept attractive.

Fridge, car, shoes, all places are possible. Treat yourself !

Publié le

Pourquoi j’ai décidé de changer ma manière de consommer

Why I’ve decided to change my way of consuming

En octobre 2016, je me suis trouvée dans une situation personnelle difficile et ai dû faire face depuis ce fameux mois à une très grande introspection et à une remise en question qui ont débouché sur la remise au propre de mon blog.

In October 2016, I’ve found myself in a difficult personal situation, and had to face a great introspection and a reassessment of my own life, which all led to my blog being cleaned up and reassessed as well.

Le fait de m’astreindre à un questionnement permanent, de mettre des mots sur mes ressentis et tout cela dans le but, d’aller mieux… m’ont fait comprendre que je devais changer.

The perpetual self questioning, trying to put words on complicated feelings, and all this in order to, feel better… has led me to understand that  I had to change.

Me forcer à changer. Car la volonté doit être intérieure, certes, mais elle doit être forcée (dans mon cas bien sûr). Ecrire sur tout cela, vous faire partager mes changements, mes envies, mes idées, me permet de prendre du recul et de me forcer à le faire. Autrement, je suis une personne qui repousse un jour un peu plus, ce qui est difficile pour moi de faire.

I had to compel myself to change. Because the will must come from within, that’s for sure, but it must also be coerced (in my particular case of course). To write this all down, to share with you all my changes, my wishes, my ideas, allows me to take a step back and in a very real way forces me to actually do it. Otherwise, I’m the kind of person that just postpones change for another day, which I can’t allow myself to do anymore.

Pour rentrer dans le vif du sujet, il y a peu j’ai découvert quelques pépites niveau blogging. Des personnes qui ont pris conscience que leur mode de vie, leur mode de consommation devaient changer. Pour ma part, j’ai toujours été intéressée par la slow cosmétique… ayant été victime pendant longtemps du fameux « greenwashing ». Depuis quelques temps maintenant, j’essaye au maximum de regarder la composition des produits que j’achète, de me sentir concernée par l’éthique de la marque et de faire le vide dans ma salle de bain.

To get straight to the heart of it all, I recently discovered a few gems in the blogging world. People who became aware of the fact that the way they live, the way they consume things, had to change. For my part, I’ve always been interested in slow cosmetic… Having been a long time victim of the famous « greenwashing ». For some time now, I’ve tried as much as possible to look up the composition of the products I purchase, payed attention to a brand’s ethic, and tried to clean up my bathroom from anything that didn’t live up to those criteria.

J’ai pris conscience que tout ce que je mettais sur mon corps (visage, dents, etc) était primordial car le premier contact direct n’est autre que ma peau, et je dois la préserver au maximum.

I realized that anything I applied on my body (face, teeth, you name it) was primordial because the direct contact comes on non other than my skin, which I must preserve as much as possible.

Au revoir donc à la plupart des marques que j’affectionnais et découverte des eshops tels qu’Aroma-zone, Greenweez, Sebio, etc.

I then had to bid farewell to brands I had come to appreciate from such eshops as Aroma-Zone, Greenweez, Sebio and so on.

Le chemin est long, car cela prend du temps mais il ne concerne pas que les soins et les cosmétiques.

We’re talking about a long journey, and one that deals with far more than just cares and cosmetics.

Cela concerne aussi mon alimentation. Même si je n’ai pas (encore) sauté le pas du végétarianisme ou du véganisme, j’essaye toujours de manger moins de viande, de consommer plus éthique.

It also deals with the way I eat. Even though I still haven’t (yet) taken the leap towards vegetarianism or veganism, I strive to eat less meat, to consume more ethical food.

Retourner à un mode de vie sain après des années de stress et de junk food n’est pas aisé.

Going back to a healthy life style after years of stress and junk food is not an easy thing to do.

Cet automne 2017 sera le début pour moi, d’un changement profond et interne.

This fall 2017 will be, for me, the beginning of a deep and internal change.

J’essaierai de vous faire partager au maximum mes nouvelles découvertes, dans tous les domaines.

I will try to share with you all my new discoveries, in any fields.